Cimetière des Trembles

15005, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec) H1A 3X1

Tél.: (514) 498-7682
Téléc.: (514) 498-7909

 

 

 

 

 

İstanbul Ayasofya CamiŞanlıurfa BalıklıgölKonya MevlânâBursa Suuçtu ŞelalesiAnkara Eski T.B.M.M.

15005, rue Sherbrooke Est
Montréal (Québec) H1A 3X1
Tél.: (514) 498-7682
Téléc.: (514) 498-7909

En 1907, La Compagnie du Cimetière Mont-Royal a décidé de prendre de l’expansion sur le territoire de l’Île de Montréal. Après avoir regardé aux extrémités est et ouest de l’Île, le choix des administrateurs s’est finalement posé sur les terres d’un fermier de Pointe-aux-Trembles, Georges Irving. Le cimetière, que l’on nomma Cimetière des Trembles, est entré en opérations le 1er janvier 1910.

A cette époque, Pointe-aux-Trembles était un petit village situé à quelques kilomètres de Montréal. Il fallait donc intéresser les Montréalais au site en question. Une entente fut alors prise entre le cimetière et la « Montreal Tramway Company » pour qu’un tramway spécial, communément appelé « Le Corbillard », fasse la navette entre Montréal et Pointe-aux-Trembles. Les cercueils des défunts pouvaient donc arriver à bon port facilement, évitant ainsi la mauvaise condition des routes de l’époque. Le 4 janvier 1910, soit trois jours après le début des opérations du cimetière, ce tramway particulier commença à transporter les corps. Au début, seuls les cercueils étaient transportés; les personnes en deuil devaient prendre le tramway régulier. Plus tard, la construction d’un nouveau wagon permit aux proches du défunt d’être à bord du même véhicule. Durant la terrible épidémie de grippe de 1918, on transportait souvent neuf à dix cercueils à la fois. 

Ce fameux tramway fut utilisé pour la dernière fois en 1927.  L’état des routes s’étant grandement amélioré; on pouvait désormais parvenir au cimetière par la rue Notre-Dame et des corbillards, quelques peu semblables à ceux que l’on connaît aujourd’hui, avaient fait leur apparition. Avec les années, Pointe-aux-Trembles prit l’apparence d’une ville et, en 1982, à la suite d’un référendum, on décida d’annexer Pointe-aux-Trembles à la Ville de Montréal.

Aujourd’hui, le Cimetière des Trembles offre une panoplie de services de sépultures. Des droits d’inhumations pour l’enterrement de cercueils traditionnels et de cendres sont disponibles pour l’achat. Au milieu des années quatre-vingt-dix, des architectes paysagistes, soucieux de respecter l’aspect premier des lieux, ont conçu un plan détaillé d’aménagement. Des plantations d’arbres et d’arbustes de toutes sortes ont fait naître de magnifiques jardins. Des aubépines, entre autres, longent les chemins principaux traversant les aires d’inhumation et une sculpture de bronze a été installée près du chemin. Un marais coule perpendiculairement de part et d’autre de l'axe principal du cimetière. Cette étendue d’eau très pittoresque attire de nombreuses variétés d'oiseaux.

Un tout nouvel édifice funéraire, le “Complexe Funéraire des Trembles”, a été construit sur le site même du cimetière en 1994. Cette succursale comprend une grande chapelle et des salons d’expositions pour les familles. Il s’agit d’un édifice accueillant, très luxueux, pouvant convenir à tous genres de cérémonies ou rituels funéraires et ce, sans distinction de religions. Un personnel qualifié peut prendre la responsabilité de toute l’organisation des évènements, à partir du moment du décès jusqu’à l’entretien perpétuel du site choisi. Tous ces services sont offerts à un seul endroit.

 

Imprimer